18/09/2019 - 22/09/2019

@wbsc   #Baseball #RoadtoTokyo  

Hosted by:   ITA

Baseball Europe Africa Qualifier 2019 - Official Payoff

L'ancien lanceur de Ligue Majeure Jon Moscot sera là pour Israël lors que s'ouvriront les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 l'an prochain

L'ancien lanceur de Ligue Majeure Jon Moscot sera là pour Israël lors que s'ouvriront les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 l'an prochain
14/04/2020
L'ancien lanceur des Reds de Cincinnati a débuté la rencontre face aux Pays-Bas lors du tournoi de qualification Olympique de Baseball Europe/Afrique WBSC. "L'annonce du report était décevante mais c'était la bonne décision à prendre. Garder la même éthique de travail que celle à laquelle nous sommes habitués nous aidera à mieux passer cette période."

"J'essaye de maintenir une séance d'activité par jour," a déclaré le futur athlète Olympique de baseball.

Jon Moscot, l'un des lanceurs qui a aidé Israël à décrocher une qualification historique pour les Jeux Olympiques, a dit à la WBSC qu'il voulait #ResterFort.

"Ne pas avoir de poids rend les choses difficiles mais j'alterne entre des sessions explosivité, de haute-intensé, de travail du haut du corps et de courses de longue distance. Je suis vraiment devenu créatif, j'utilise internet comme ressource pour de nouveaux exercices et mouvements qui me permettent de garder mon corps en forme."

A quoi pensez-vous quand vous dites créatif ?
"Hier j'ai utilisé des bouteilles d'eau comme poids pour des longes et exercices de haut du coprs. Je lance face à un mur dans mon jardin et je passe beaucoup de temps que je n'aurais pas habituellement passé à m'étirer et prendre soin de mon bras (bandes et poids légers)."

Moscot est né le 15 août 1991 à Santa Monica en Californie. Il a joué au baseball au Cuesta College de San Luis Obispo, en Californie. Les Reds de Cincinnati l'ont sélectionné au quatrième tour de la draft de la Ligue Majeure de Baseball (MLB) 2012. Après ses débuts professionnels, il s'est mis en contact avec l'équipe nationale de baseball israélienne.

"Je me suis impliqué avec le baseball isralien au travers de l'ancien Président de l'Israel Association of Baseball (IAB) Peter Kurz après la World Baseball Classic 2013", a t'il déclaré. "Peter et moi sommes restés en contact et j’envisageais de lancer pour Israël à la World Baseball Classic mais j'ai malheureusement du me faire opérer (Tommy John) l'été précédant la compétition."

La carrière de Moscot a rapidement progressé et il a fait ses débuts en MLB pour les Reds en 2015. Il a débuté trois rencontres lors de la saison 2015 et cinq de plus en 2016. Il a ensuite été opéré d'un ligament ulnaire, une opération qui nécessite au moins une année de convalescence.

"Je suis resté en contact avec Peter," a déclaré Moscot. "Lorsqu'il m'a appelé pour jouer pour l'équipe nationale, c'était le bon moment et j'ai sauté sur l'opportunité de représenter mon héritage et de jouer pour Israël."

Moscot a disputé deux rencontres lors des Championnats d'Europe de Baseball en septembre dernier à Bonn et Solingen en Allemagne. Il a aidé Israël à terminer à la quatrième place et se qualifier pour le tournoi de qualification Olympique Europe/Afrique. Il a contribué à la qualification historique une semaine plus tard en ne concédant qu'un point et quatre coups sûrs lors de son match face aux Pays-Bas, triple tenant du titre de Champion d'Europe et favori de la compétition.

"Honnêtement c'était énorme," a t'il dit. "Je ne dirais pas que nous étions surpris car nous savions que nous étions bons mais je crois que nous étions un outsider pour les autres équipes et cela a rendu la victoire plus savoureuse lors de l'automne dernier. Représenter Israël et participer aux Jeux Olympiques est un rêve devenu réalité et ce sera le plus beau moment de ma carrière d'athlète."

Quelle déception de voir les Jeux reportés n'est-ce pas?
"L'annonce du report était décevante mais c'était la bonne chose à faire. Le monde est en difficulté en ce moment et cela n'aurait pas fait sens. L'entrainement et la préparation peuvent attendre une année supplémentaire. Les Jeux Olympiques sont un événement global unificateur et je ne peux qu'espérer que c'est une lumière vers laquelle tout le monde peut regarder pour l'été prochain."

Quelles pensées voulez-vous partager avec les autres athlètes?
"C'est une vaste question mais ma première pensée et que le monde nous teste aujourd'hui, athlète ou pas. C'est un moment difficile d'être un athlète se préparant au plus grand moment de notre vie. Je pense maintenir la même éthique de travail que celle à laquelle nous sommes habitués lors de nos programmes d'entrainement mais être ouverts à de nouvelles façons d'arriver au même résultat nous aidera à passer ce moment difficile. Certains d'entre nous n'ont pas pris le temps de visualiser, prendre du recul, etc. Il y a différentes façons d'arriver à notre meilleure performance et ce temps que nous avons avec nous-mêmes peut nous aider à y arriver.

Vos projets pour cette saison?

"Cette saison j'avais prévu de me préparer et de lancer face à des joueurs professionnels ou de college près de chez moi afin d'être prêts pour les rencontres. Ayant récemment pris ma retraite (de la MLB) pour cause d'accumulations de blessures, c'est difficile pour moi de lancer une saison complète donc ma préparation est méticuleusement planifiée."

Comment le confinement affecte ces plans?
"Le confinement a tout changé. Les centres de gym sont fermés, les écoles sont fermées. Même trouver un partenaire avec qui lancer des balles est presque impossible. Le mur est devenu mon partenaire d'entrainement en ce moment. Le côté le plus difficile du confinement est sans aucun doute de maintenir une normalité dans l'entrainement."

Qu'espérez-vous pour le reste du printemps et l'été ?
"Je pense que cette situation ne pas pas s'éclaircir avant l'été. Je pense que faire le mieux que nous pouvons avec ce que nous avons, respecter les mesures de distanciation sociale et continuer à aller au travail sera difficile mais nous pouvons faire de notre mieux."

"J'ai rencontré un jeune garçon qui rencontrait des difficultés avec la convalescence de plusieurs années de maladie et d'opérations lors que je jouais pour les Reds de Cincinnati il y a quelques années. Je lui ai demandé comment il faisait chaque jour, il m'a regardé dans les yeux et m'a dit "faire au mieux avec ce qu'il avait." C'est comme ça je pense que les athlètes et le sport vit cette crise. Nous voyons le côté positif et apprécions ce que nous en attendant que les choses reviennent à la normale, je l'espère le plus tôt possible."

Rendez-vous aux Jeux Olympiques de la XXXII Olympiade de Tokyo.

"Sans aucun doute. Je serai à Tokyo l'été prochain."